crémerie

crémerie [ krɛmri ] n. f.
• 1845; de crème
Magasin où l'on vend des produits laitiers, des œufs. beurrerie, laiterie; fromager.
Anciennt Petit restaurant bon marché (où l'on vendait à l'origine des produits laitiers). Loc. fam. Péj. Changer de crémerie : quitter un lieu, un établissement pour aller ailleurs. « On s'emmerde ici... Si on allait dans une autre crémerie ? » (Maurois). On écrirait mieux crèmerie.

crémerie ou crèmerie nom féminin Magasin où l'on vend principalement du lait, des produits laitiers, du fromage et des œufs. Autrefois, à Paris, petit établissement où l'on consommait surtout des œufs et du laitage, mais qui servait aussi des repas. Autrefois, dans les fermes, lieu où l'on faisait crémer le lait. Populaire. Café, restaurant, établissement quelconque. ● crémerie ou crèmerie (difficultés) nom féminin Orthographe et prononciation Les deux graphies, crèmerie et crémerie, sont admises. Celle avec e accent grave est conforme à la prononciation la plus courante. ● crémerie ou crèmerie (expressions) nom féminin Familier. Changer de crémerie, quitter une maison, aller ailleurs.

crémerie
n. f. Boutique où l'on vend des produits laitiers, des oeufs, etc.

⇒CRÉMERIE, subst. fém.
A.— ÉCON. RURALE. Local où l'on fait crémer le lait :
La beurrerie est le local spécialement destiné à la fabrication du beurre. Elle doit comprendre trois pièces au moins :
1° Une chambre à lait, pour recevoir le lait au moment où il arrive de la traite;
2° Une crémerie, où se fait la montée de la crème;
3° Une baratterie (...) où a lieu la conversion de la crème en beurre.
MAIGNE, Nouv. Manuel complet de la laiterie, 1885, p. 90.
B.— COMMERCE
1. Commerce spécialisé dans la vente des produits laitiers. Sous le rideau de fer levé des crémeries, les petites laitières à manches blanches (PROUST, Guermantes, 1921, p. 371). La crémerie où nous nous approvisionnons (GREEN, Journal, 1940, p. 37). Un dédale de couloirs blancs comme une crémerie (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 206).
2. P. ext. Établissement où une clientèle surtout populaire peut acheter des produits laitiers et consommer des repas bon marché. Pour garder ces trésors, se privant de tout et mangeant dans une crémerie (GONCOURT, Journal, 1877, p. 1204). Nous nous arrêterons dans une crémerie de la rue de Seine, où l'on mange de la soupe au fromage épatante (ZOLA, E. Rougon, 1876, p. 91). (...) ses repas dans un petit restaurant-crèmerie (R. ROLLAND, J.-Chris., Buisson ard., 1911, p. 1281).
Au fig., fam. Changer de crémerie. Quitter un endroit que l'on fréquente habituellement pour un autre de même nature, mais meilleur. C'est à peine éclairé, mais j'y vois assez pour me rendre compte qu'on a tout à fait changé de crémerie (GIONO, Gds chemins, 1951, p. 211). Une idée de garçon qui en a marre de croupir, qui veut changer de crémerie (ARNOUX, Zulma, 1960, p. 124).
Prononc. et Orth. :[] ou [-]. [] ouvert ds LITTRÉ, DG, PASSY 1914, BARBEAU-RODHE 1930 et Pt ROB.; [e] fermé ds Lar. Lang. fr.; [e] pour le lang. soutenu avec la prononc. ou non de [] muet à la 2e syll. et [] ouvert pour le lang. cour. ds WARN. 1968. Fait partie des mots dans lesquels le prononc. [] a prévalu malgré la graph. qui hésite elle-même ds les dict. plus anc. Ainsi BESCH. 1845 et LITTRÉ écrivent crèmerie, mais Ac. 1878 comme Ac. 1932 enregistrent crémerie. Étymol. et Hist. 1. 1845 « magasin de produits laitiers » (BESCH.); 2. 1866 « lieu où l'on fait crémer le lait » (Lar. 19e); 3. 1867 « petit restaurant » (ZOLA, Th. Raquin, p. 99). Dér. de crème; suff. -erie. Fréq. abs. littér. :35.

crémerie [kʀɛmʀi] n. f.
ÉTYM. 1845; du rad. de crémier.
1 Lieu où l'on traite le lait, où l'on produit et l'on vend la crème (du lait), le lait.
2 Magasin où l'on vend les produits laitiers. Beurrerie, laiterie; crémier. || La crémerie vend du lait, de la crème, du beurre, des fromages, des yaourts, des œufs (→ Beurre, œufs, fromage).
tableau Principaux noms désignant des magasins.
3 Anciennt. Restaurant populaire où on servait à l'origine des produits laitiers.Par ext. Petit restaurant bon marché.
Loc. fig. Changer de crémerie : aller ailleurs (→ Mettre les voiles). Déménager.
1 On s'emmerde ici… Si on allait dans une autre crémerie ?…
A. Maurois, Terre promise, X, p. 72.
2 Chazot, Sagan, Merle étaient partis, poussés par le besoin de changer de crémerie.
Jacques Laurent, les Bêtises, p. 419.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Crèmerie — fromagerie à Cormeilles en Parisis. Une crèmerie (ou crémerie[1]) est, à l origine, le local où on laisse le lait crémer. La crèmerie désigne ensuite un établissement où l’on vend du lait, de la crè …   Wikipédia en Français

  • CRÉMERIE — n. f. établissement où l’on vend du lait, des oeufs, du fromage, et où l’on sert aussi des repas à bon marché. Il déjeune à la crémerie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • crémerie — n.f. Café, restaurant. / Débit de boissons : Changeons de crémerie …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • crèmerie — (krè me rie) s. f. Établissement où l on vend de la crème, du laitage, des oeufs. ÉTYMOLOGIE    Crème …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • crèmerie — crè·me·rie …   English syllables

  • crèmerie — ˈkrēm(ə)(ˌ)rē; ˈkrem , ˈkrām , ˌ ̷ ̷( ̷ ̷)ˈ ̷ ̷ noun ( s) Etymology: French, from crème cream + erie ery : a small shop for dairy products : dairy lunch …   Useful english dictionary

  • Chalets et Hôtel de Charme La Crèmerie du Glacier — (Шамони Монблан,Франция) Категория отеля: Адрес …   Каталог отелей

  • Pousada Cremerie — (Петрополис,Бразилия) Категория отеля: Адрес: Rua Almirante Saldanha, 126, Петропо …   Каталог отелей

  • Changer de crémerie — ● Changer de crémerie quitter une maison, aller ailleurs …   Encyclopédie Universelle

  • merie — crémerie fumerie gendarmerie gentilhommerie momerie mômerie parfumerie rhumerie …   Dictionnaire des rimes

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.